www.aviso-asbl.be

AVISO-Logo-400px.jpg

• AIDE AUX VICTIMES DES SECTES • BIENVENUE •

  Un aviso est un navire rapide de lutte sous-marine et de surface

  Dernière mise à jour :  30 mars 2020    

 Abus de faiblesse, enfin les chiffres : +- 230 par an !

Le Parlement belge avait adopté, le 26 novembre 2011, la loi dite "abus de faiblesse", permettant d'incriminer les personnes qui s'autorisent à profiter de la détresse physique ou, surtout, morale des personnes vulnérables. Ciblés, notamment : les gourelles, gourous, psychodérapeutes et autres grignoteurs de cervelle. Le texte en question ajoutait cet abus comme circonstance aggravante à toute une série d'infractions mais créait aussi une infraction spécifique. Crac dedans pour les broyeurs de conscience !  Mais, malgré les années, on en mesurait mal le résultat, par manque de données. Or on apprend que, à la suite d'une question parlementaire du fondateur d'AViSO, André Frédéric, le ministre de la Justice, Koen Geens, a pu fournir les chiffres.

"Le tableau en annexe reprend le nombre de faits enregistrés par les services de police en matière d'abus de faiblesse de personnes, tels qu'ils sont enregistrés (...) sur la base de procès-verbaux, pour la période 2013-2018 et le premier trimestre de 2019, au niveau national", indique le ministre.

tableauaubus.jpg

 Le président d'AViSO aussi touché par le coronavirus

AFvirus.jpgQu'on se rassure : si le "Monsieur anti-sectes" belge, André Frédéric, qui est aussi sénateur fédéral et député wallon, a été hospitalisé en cette fin du mois de mars 2020, il est fort bien soigné à Malmédy et conserve bon moral, comme l'indique entre autres un article du journal "La Meuse". (photo ci-contre L.M.). Une seule conclusion à ce stade dans la mesure du possible, restez chez vous !

  

Lire l'article de La Meuse

 Vers un groupe de travail "sectes" au Parlement wallon

pw.jpgLà où il est question d'AViSO, parce que l'Etat abandonne l'aide aux victimes des sectes entre autres à notre ASBL, laquelle tente, du côté francophone du pays et avec des moyens, disons, mesurés, de faire le jobYoutube répercute à cet égard un échange parlementaire du 11 mars 2020 entre notre président (et député wallon) André Frédéric et la ministre responsable, Christie Morreale.

Et voilà qu'il y a de l'espoir ! (Youtube : cliquer ici)

 La Fecris reporte son colloque, à cause du coronavirus

L'annonce vient d'en être faite, en cette deuxième semaine de mars 2020 : la Fédération européenne des centres de recherche et d'information sur le sectarisme devait se réunir et organiser son colloque annuel début avril, en Espagne mais, las, l'épidémie due au coronavirus l'en empêche. Non sans une prudence de bon aloi, estimant que réunir des personnes venues de tant de pays pourrait poser un problème sanitaire, la présidence de cette fédération a en effet choisi de remettre l'événement à l'automne 2020. Le site d'AViSO vous tiendra au courant.

 OKC : procès en appel à Liège (Belgique)

C'est grâce aux plumes de Julien Balboni (Le Vif) et de Laurence Wauters (Le Soir), par exemple, que le procès en appel, le troisième relatif à ce mouvement sectaire OKC ("Ogyen Kunzang Chöling", de tendance bouddhiste) et de son gourou Robert Spatz est évoqué dans la presse. Où il est question, depuis le 20 février 2020 aux audiences, de la difficulté qu'éprouve le monde judiciaire à juger les agissements de ce type de mouvements. Et où l'on évoque aussi la douleur prolongée des victimes.

Lire "Pourquoi n'arrive-t-on pas à juger les sectes ?" (Le Vif)

Lire "Au procès OKC, les parties civiles affrontent encore les souvenirs douloureux du passé" (Le Soir)

 Le monde change, les sectes aussi...

VLALe quotidien "L'Avenir" consacrait, le 14 janvier 2020 sous la plume de Charlotte Van Breusegem, une série d'articles relatifs à l'évolution de l'univers sectaire. Internet, réseaux sociaux, multiplication des petits groupes, théories apocalyptiques réinventées, réchauffement climatique et haine des "autres" sont au menu.

Lire ces articles

Haut de page

 

AViSO - Aide aux victimes des sectes - asbl   |   16, rue de la Charrette - 4130 Tilff   |   0494 31 22 01   |   contact@aviso-asbl.be
Copyright www.aviso-asbl.be © 2013 - 2015. All Rights Reserved.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies.